🧟‍♀️ Ph'nglui mglw'naf Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn ! 🧟‍♂️‬

 ‪

Auteurs fans de Cthulhu oserez-vous vous emparer de l’univers de Lovecraft ?‬‪

Dans le cadre d’une nouvelle collection, on recherche des nouvelles (entre 20.000 et 40.000 signes, espaces comprises) et des romans (200.000 signes minimum, espaces comprises) qui s’inscrivent dans l'univers du Mythe de Cthulhu. ‬

PRÉCISIONS IMPORTANTES - 31 MARS 2020

Après avoir lu tous les textes que nous avons reçus (j’en profite d’ailleurs pour remercier tous les auteurs qui nous les ont envoyés), il nous parait nécessaire d’apporter quelques précision importantes concernant cet appel à textes.

1. Pour commencer, la bonne nouvelle : comme nous comptons développer une véritable collection, cet appel à textes est permanent.

2. Ceci étant dit, j’aimerais aborder LE point qui fut, pour nous tous, source d’un véritable étonnement : nous avions demandé soit des romans, soit des nouvelles. Pour ces dernières, on indiquait qu’elles devaient faire entre 20.000 et 40.000 signes, espaces comprises. On s’attendait à recevoir des nouvelles donc de toutes tailles. On avait tord. À notre grande surprise, 95% des textes reçus font entre 20.037 et 20.085 signes ! Que doit-on en déduire ? Que le texte ne fait pas la longueur qu’il devrait réellement faire pour raconter l’histoire, mais juste ce qu’il faut pour être accepter ? Que, pour ces auteurs, travailler c'est se satisfaire juste du minimum ? Que des points de suspension ne figurent dans le texte que pour atteindre le seuil fatidique ? Nous avons trouvé cela d’autant plus regrettable que beaucoup de ces textes mériteraient d’être nettement plus développés –notamment quant à leur dénouement. Alors, amis auteurs, ressaisissez-vous et développez votre histoire sur sa véritable longueur, sans vous fixer comme objectif de faire le service minimum (ça ne marche pas et donne, en prime, une image de vous peu flatteuse !)

3. Enfin, concernant les histoires que nous attendons : nous souhaitons, comme nous l’avons dit, des textes qui s’inscrivent dans l’Univers du Mythe de CthulhuDeux choses en découlent : tout d’abord, on attend des histoires rattachées au Mythe, et pas simplement des histoires fantastiques avec un ou deux tentacules comme alibis. Ensuite, on ne veut pas que vous pastichiez le travail de Lovecraft ! On veut votre travail, votre histoire, votre vision ! Or, énormément de textes reçus reprennent la forme –et souvent le lexique– des nouvelles du Maître. Elles ressassent le vieux, sans en faire du neuf.

Alors lâchez-vous, travaillez vos textes, donnez leur l’ampleur qu’ils méritent. Ne vous limitez pas aux nouvelles (un peu d’ambition que Diable !) et osez le roman (l’envie d’écrire la prochaine Affaire Charles Dexter Wars ne vous titille pas ?).

On a hâte de vous lire !

‪Les détails 👇🏻‬

  • Contrat d’éditeur (et non à compte d’auteur)
  • D.A. : 50% de la part éditeur (donc commissions de la plateforme et du distributeur déduite)
  • Pour les recueils de nouvelles, la répartition de ces 50% se fait entre les auteurs proportionnellement à la longueur de leur texte.

 

Les envois doivent être au format Word ou Pages et respecter les règles décrites ici.

Nos convictions en 3 couleurs

Rouge. Vert. Bleu. Les 3 couleurs primaires de la synthèse additive sur laquelle sont basés le cinéma et la vidéo.
Le rouge de la passion qui nous anime et nous pousse, tous les jours, à nous dépasser.
Le vert de l'attitude éco-responsable que l'on défend tous les jours à travers notre stratégie de dématérialisation et celle de DVD exclusivement à la demande qui l'accompagne le temps de la transition.
Le bleu d'un ciel (celui de la Côte d'Azur, où nous sommes basés) sous lequel prospère un marché équitable, reposant sur des valeurs.
On mène, à notre humble niveau, ces combats au quotidien. Et nous espérons que vous partagerez également ces engagements.