Long-métrage unitaire OU série digitale

écrit et réalisé par Philippe Daniel Coll, produit par ASP.

105 minutes environ OU 8 x 13 

Synopsis

Johnny veut se venger d’hommes qui ont brisé sa vie. Des hommes qu’il considérait comme ses frères, en qui il plaçait une confiance absolue. Ils l'ont abandonné, ils l'ont trahi. Alors, Johnny va tout révéler, jeter la vérité à la face d'un monde incrédule, exposer à la lumière ceux qui ne vivent que dans les ténèbres.

Mais qui est véritablement Johnny ?

 

Descriptif

Les Lucifériens (ex titre de travail : Confessions d'un illuminati) est un film de 1 h 45 environ, pouvant être exploité en unitaire mais également en 8 x 13 minutes pour une exploitation digitale.

Le film traite de ce qui est en passe de devenir une mythologie moderne (les illuminati et tout ce qui gravite autour)  : quand on sait que 33% des français croient en l'existence des illuminati (50% chez les lycéens), on prend mieux la mesure de l'espace que prend ce sujet dans notre société et de l'importance de son audience.

Ainsi, le cœur de cible des Lucifériens est constitué par les adolescents et les jeunes adultes, auquel peut venir s'agréger un public bien plus large, titillé par tout ce qui est regroupé sous la dénomination de théories du complot.

Les Lucifériens se situe à la croisée du Da Vinci Code et de JFK et adopte donc une forme d'un found footage, comme le sont Paranormal Activity, Cloverfield ou le Projet Blair Witch. Sa version originale peut être tournée tant en langue française qu'anglaise (une version en anglais du script est également disponible).

 

La communauté

Le film possède sa page Facebook fédérant actuellement plus d'un millier de fans ! 

C'est une communauté active, où l'on trouve tant les teasers du film que des Fans Art, comme cette magnifique affiche de Vincent Leroux (voir ci-contre).

 

L'avancée du projet

Les Lucifériens est actuellement en phase de développement. Nous sommes en phase active de recherche de co-producteurs et distributeurs.

Nous avons dores et déjà la version complète de l'unitaire en version française et anglaise et travaillons à son adaptation en 8 x 13 minutes (autres ratios nombre d'épisodes/durée bien évidemment possibles).

 

L'aspect Transmédia

Fidèle aux codes des films à la première personne, la caméra se coupe et se rallume suivant les besoins de Johnny. Mais le procédé est ici rigoureux : contrairement à ce que l'on voit trop souvent dans ce type de film, Johnny ne laisse pas tourner la caméra sans qu'il n'y ait une véritable raison.

Les zones d'ombres ainsi ménagées seront révélées dans un roman racontant l'histoire du point de vue de Tony, l'allié de Johnny.

Bien entendu, tant le film que le roman sont pleinement compréhensibles sans avoir vu ou lu l'autre, mais seule la somme des deux donne une vision complète de cette histoire.

 

L'univers du film

Au-delà de ce premier film, notre volonté est de développer l'univers des Lucifériens à travers d'autres (pas forcément à la première personne, d'ailleurs) où les personnages secondaires de celui deviendront les principaux des autres.

L'idée est de tisser une véritable toile pouvant donner, progressivement, une image de la réelle complexité de notre monde.

 

 

Nos convictions en 3 couleurs

Rouge. Vert. Bleu. Les 3 couleurs primaires de la synthèse additive sur laquelle sont basés le cinéma et la vidéo.
Le rouge de la passion qui nous anime et nous pousse, tous les jours, à nous dépasser.
Le vert de l'attitude éco-responsable que l'on défend tous les jours à travers notre stratégie de dématérialisation et celle de DVD exclusivement à la demande qui l'accompagne le temps de la transition.
Le bleu d'un ciel (celui de la Côte d'Azur, où nous sommes basés) sous lequel prospère un marché équitable, reposant sur des valeurs.
On mène, à notre humble niveau, ces combats au quotidien. Et nous espérons que vous partagerez également ces engagements.